Page mise à jour le


Chercheur de trésor :
Méthodes, matériel et démarches



Qu’est-ce qu’un chercheur de trésor ?

D'abord, le détecteur d'or est un premier équipement de base à posséder pour être considéré comme chercheur de trésor.

En revanche, un certain nombre d’équipements supplémentaires seront disponibles pour bien effectuer votre mission, à savoir :

Au cours de son expérience, le chercheur de trésor développe certaines affinités avec l'histoire, l’archéologie, et la recherche d'objets anciens. Passion et métier sont aussi souvent liés du fait de l’adrénaline générée par une recherche de trésor.


Les missions d'un chercheur de trésor professionnel

Un chercheur de trésor peut être appelé par un particulier qui soupçonne la présence d’un trésor sur sa propriété. Le chercheur de trésor utilisera alors un détecteur de métaux dont la caracéristique première est la prospection d'or.

Dans un premier temps, le chercheur de trésor effectue un repérage des lieux afin de cibler plus précisément les zones suceptibles de renfermer un butin.


L'équipement du chercheur de trésor

Parmi les équipements utilisés par tout bon chercheur de trésor, nous vous conseilleons les modèles suivants :


Découverte d'un trésor : quelles sont les démarches à réaliser ?

Sachez d'abord qu'il est relativement rare de décovurir un objet qui intéresse les archéologues. Un bon point puisque si vous mettez la main sur un trésor quelconque, vous n'avez pas d'obligation de déclaration sur celui-ci.

Si l’objet est trouvé sur un terrain privé sans en avoir informé le propriétaire, une bonne pratique consiste à le prévenir. Il y alors de fortes chances que ce dernier apprécie votre initiave et vous invite à le conserver.

Rien n'est toutefois exclu et il se peut que vous trouviez un jour un objet exceptionnel, tel qu'une pièce en or. Ici, la tentation de conserver le trésor est grande mais vous vous mettez dans l'illégalité si vous le faites.

Lorsque vous détectez, il en va de votre responsabilité de protéger le patrimoine qui vous entoure. Il peut être difficile de l'accepter mais un objet exceptionnel trouvé doit être déclaré et remis en mairie. Si l'objet semble présenter un réel intérêt historique et culturel, il sera ensuite étudié par la DRAC ou au cabinet Numismate situé à Paris. Cela permetrra par la suite aux archéologues d’effectuer une expertise plus approfondie sur la zone de votre découverte.

En gardant votre trouvaille secrète ou en la revendant au marché noir, vous risquez d’abord d’entraver de potentielles découvertes historiques plus importantes et vous vous exposez surtout à des poursuites. Si vous voulez tout de même prendre le risque, sachez que les sanctions peuvent aller d’une confiscation de votre matériel et de vos objets trouvés à une grosse amende. À vous de voir, on ne peut pas vous dire mieux !